La semaine de 4 heures ou comment être plus productif

La semaine de 4 heures. Imaginez travailler 4 heures par semaine, le rêve non ? Mais est-ce vraiment possible de réduire son temps de travail à 4 heures ? Qu’y a-t-il derrière ce concept en vogue qui agite le monde de l’entreprenariat ? Dans cet article, nous vous expliquons l’origine de la semaine de 4 heures, ce qu’il faut en retenir et surtout comment travailler moins sans sacrifier vos revenus ! C’est parti 🚀

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

La semaine de 4 heures, un ouvrage choc

Crédit photo : www.semainede4heures.fr

« La semaine de 4 heures » est un livre de Tim Ferriss publié en 2007. C’est un ouvrage qui a beaucoup fait parler de lui à sa sortie et qui continue de faire l’objet de débats enflammés ! Initialement imprimé à 10 000 exemplaires, « La semaine de 4 heures » a très vite été en rupture de stock ! C’est aujourd’hui l’un des best-sellers des livres entrepreneurs, traduit dans de nombreuses langues.

Alors, quelle est l’idée du livre ? Derrière un titre marketing – et volontairement provocateur – se cache en fait une idée simple : il est possible de travailler moins, de gagner plus et de vivre mieux (c’est d’ailleurs le sous-titre sur la couverture du livre en français).

Le message de « La semaine de 4 heures » n’est pas vraiment de travailler seulement 4 heures par semaine mais d’optimiser sa productivité, de se concentrer sur les tâches avec une vraie valeur ajoutée et de déléguer le reste.

Plutôt que de réfléchir en termes de temps de travail, il s’agit de réfléchir en termes d’impact. La question n’est pas de savoir ce que vous pouvez faire en 35 ou 40 heures par semaine, mais en combien de temps vous pouvez réaliser ce qui est vraiment important pour votre business. La vraie question n’est pas « Comment travailler moins » mais « Comment travailler mieux ».

Tim Ferriss affirme ainsi : « Le monde s’est mis d’accord pour brasser du vent de 9h à 19h et, puisque vous êtes coincé dans votre bureau pour cette période de servitude, vous vous sentez obligé de créer des activités pour l’occuper. » La semaine de 4 h est donc une injonction à repenser notre rapport au travail et la place qu’il occupe dans nos vies.

La semaine de 4 jours, une tendance en hausse

Depuis la parution du livre de Tim Ferriss, la réduction du temps de travail s’est transformée en débat de société, accentué par l’augmentation du nombre de burnouts. Selon une enquête de la CFDT, plus d’un Français sur 3 (36 %) aura déjà fait un burnout.

Au-delà de ce problème, nous sommes aujourd’hui nombreux à souhaiter bénéficier de plus de temps libre, pour profiter de notre famille et de nos amis, vivre nos passions ou faire des activités que l’on aime. Le Covid-19 et l’expérience du confinement ont également poussé beaucoup d’entre nous à reconsidérer notre équilibre vie privée – vie professionnelle.

Dans ce contexte, certaines entreprises ont décidé de passer d’une semaine de travail de 5 jours à une semaine de travail de 4 jours, sans perte de revenus pour les salariés. C’est le cas du média Welcome to the Jungle, qui est aussi une plateforme de recrutement. Jeremy Clédat, PDG et Co-fondateur, confiait ainsi au magazine Dirigeant : « Travailler moins vous oblige à être plus efficace. On ne peut perdre son temps en réunions inutiles ou à résoudre des problèmes de connexions informatiques. Le passage à la semaine de 4 jours a cet avantage : il fait ressortir en deux semaines tout un tas de dysfonctionnements que l’on identifie normalement au bout de 6 mois ».

Dans le même article, Isabelle Rey-Millet du cabinet Ethikonsulting expliquait, faisant écho aux propos de Tim Ferriss : « C’est l’illustration de la loi de Parkinson. Elle énonce que “le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement”. Si on vous donne une heure pour réaliser une tâche, vous la ferez en une heure. Si on vous en donne trois, vous la ferez en trois ».

En Nouvelle-Zélande, la semaine de 4 jours est même encouragée par le gouvernement qui estime qu’elle pourrait participer à la relance de l’économie durement affectée par la crise du Covid-19. Un chef d’entreprise néo-zélandais a d’ailleurs co-fondé la plateforme « 4 day week » qui milite pour la mise en place de la semaine de 4 jours à travers le monde. La plateforme met en avant que les salariés qui travaillent 4 jours et sont payés 5 tendent à être plus productifs et plus heureux.

La semaine de 4h n’est peut-être pas pour tout de suite, mais la semaine de 4 jours pourrait prochainement s’imposer dans de plus en plus d’entreprises ! En tout cas le débat sur les avantages et inconvénients de la semaine de 4 jours est vif, ce qui démontre un réel intérêt pour le sujet !

Comment réduire son temps de travail et être plus productif ? Les conseils inspirants de la semaine de 4h

la semaine de 4h

« La semaine de 4 heures » incite donc à optimiser son temps de travail et booster sa productivité. Quand on est entrepreneur, c’est un aspect essentiel car notre revenu dépend directement de notre travail ! Si les salariés ont souvent un revenu fixe quel que soit le travail qu’ils fournissent chaque mois, ce n’est pas le cas quand on travaille pour soi ! Découvrez 5 pistes inspirées de « La semaine de 4 heures » pour gagner en efficacité au quotidien.

Focalisez vos efforts 

Pour être plus productif au quotidien, commencez par réfléchir à votre travail, ce qui a vraiment un impact, et ce qui n’en a pas tellement. Dans « La semaine de 4h », Tim Ferriss explique : « Être sélectif – en faire moins – est le chemin du productif. Concentrez-vous sur les quelques éléments importants et laissez tomber le reste. » Ou encore : « Le manque de temps n’est rien d’autre qu’un manque de priorités. »

Si vous êtes dans le e-commerce ou le dropshipping, pourquoi ne pas choisir un angle d’attaque et concentrer vos efforts là-dessus ? Passer du temps et se spécialiser dans Facebook Ads par exemple plutôt que d’être sur tous les réseaux sociaux à la fois de manière superficielle ? Sarah et Audrey, deux femmes entrepreneures accomplies, ont réussi en focalisant leurs efforts sur le marketing d’influence. 

Mesurez le temps passé sur chaque tâche

Autre facteur qui nuit à la productivité : une mauvaise estimation du temps passé sur chaque tâche. On passe des fois beaucoup plus de temps que prévu sur une tâche, nous empêchant de passer à la suivante. Cela peut être une image Photoshop qu’on passe beaucoup trop de temps à retoucher alors que l’image sans retouche fait le job – même si elle n’est pas parfaite !

Pour vous rendre compte de comment se décompose votre temps de travail, et du temps consacré à chaque tâche, vous pouvez utiliser des outils de time tracking comme Timely ou Toggl. Ou même un chronomètre tout bête sur iPhone ! L’essentiel est de prendre conscience de la répartition de votre temps de travail.

Et n’hésitez pas à vous fixer des mini-challenges pour optimiser vos efforts, comme « effectuer telle tâche en moins d’une heure ». Vous verrez, vous serez beaucoup plus efficace !

Faites appel à un assistant virtuel

Autre moyen de faire plus en moins de temps : embaucher un assistant virtuel. Tim Ferriss donne ce conseil à plusieurs reprises dans la « La semaine de 4 heures ». Il est aujourd’hui très facile de trouver un assistant virtuel à qui déléguer les tâches non stratégiques et /ou répétitives comme la réponse aux questions clients, la publication de posts sur les réseaux sociaux ou la saisie de données.

Des plateformes comme Upwork, 5euros.com ou Fiverr permettent de rentrer en contact avec des travailleurs indépendants dans le monde entier. Certains proposent leurs services à des tarifs très bas. Payer un assistant virtuel à l’heure pour effectuer certaines tâches peut vous dégager du temps précieux pour des choses plus importantes, qui auront plus d’impact sur votre business et sa croissance. Cela peut aussi vous dégager du temps libre pour recharger vos batteries !

Découvrez un article très complet sur comment engager un assistant virtuel.

Utilisez une to do list

Être productif, cela commence par de la clarté mentale sur les tâches les plus importantes à accomplir. Dans « La semaine de 4 heures », Tim Ferriss conseille : « N’arrivez jamais au bureau ou devant votre ordinateur sans une liste précise de priorités. »

Nous avons consacré un article entier aux outils de to do list, avec une sélection de 30 solutions pour vous aider à mieux vous organiser. Ne négligez pas le pouvoir de la to do list, c’est un précieux guide pour concentrer son attention et faire ce qui compte vraiment. Mais pour cela, vous devez être strict : notez vos tâches par ordre de priorité et ne passez à la tâche n°2 de la journée qu’une fois la tâche n°1 finalisée !

Une bonne to do list est réactualisée régulièrement, idéalement à la fin de chaque journée de travail.  Vous verrez qu’en dédiant 5 à 10 minutes à votre to do list avant de déconnecter, vous serez bien plus au clair et efficace !

Connaissez-vous

Dernier conseil pour être plus productif et réduire son temps de travail : respecter sa nature. Quand on est entrepreneur, on peut choisir ses horaires de travail. Rien n’oblige à suivre un rythme classique de bureau ! Pourquoi ne pas en profiter pour travailler aux moments où l’on se sent le plus productif.

Dans « La semaine de 4 heures », Tim Ferriss affirme : « en travaillant seulement lorsque vous êtes le plus efficace, la vie est à la fois plus productive et plus agréable. » Certaines personnes ne sont pas du tout du matin et sont beaucoup plus efficaces le soir. A l’inverse, d’autres détestent travailler tard et accomplissent nettement plus tôt le matin.

En tant qu’entrepreneur, capitalisez sur vos moments de productivité, où vous êtes moins tenté par la procrastination. Tout sera beaucoup plus facile !

En conclusion, « La semaine de 4 heures » invite à rompre avec la « hustle culture » et à optimiser son temps de travail. Face au « toujours plus », de nombreux entrepreneurs et entreprises choisissent de ralentir, en instaurant la semaine de 4 jours ou en créant des routines personnelles qui laissent plus de place à la déconnexion. « La semaine de 4 heures » offre de nombreux conseils pratiques. N’hésitez pas à tester ces idées par vous-même. Notre intuition nous dit que vous ne voudrez pas revenir en arrière !

Découvrez des milliers de produits à vendre en ligne. Sans engagement ni carte de crédit.

Téléchargez Oberlo dès maintenant. C’est gratuit.

Vous souhaitez en savoir plus ?


Lire l’article sur le site Source

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *